lundi 26 décembre 2016

Filet mignon de porc séché aux herbes

J'ai trouvé cette recette chez fashion cooking, Anne Sophie a gagné il y a quelques années l'émission "le meilleur pâtissier", elle fait des gâteaux de oufffff.



Verdict : Très très bon, je couperais des tranches plus fine dans la partie restante. C'est très moelleux et bien goûteux, j'avais fait du magret de canard séché avec une méthode similaire et c'était aussi très bon.


Temps : 20 heures + 3 semaines

Ingrédients :

  • 1 filet mignon de porc
  • 1 kg de gros sel (de Guérande si vous avez)
  • 2-3 cuillères à soupe de sucre en poudre (remplacer par 1 à 2 cuillères à soupe de fructose)
  • 3-4 cuillères à soupe d’herbes de Provence
  • 1 cuillère à café d’un mélange de baies (poivre noir, baies roses, poivre vert), fraîchement moulu


Réalisation :

Coupez les extrémités du filet mignon pour obtenir un filet mignon de même diamètre de bout en bout. Cela permettra à votre viande de sécher uniformément.

Saupoudrez le sucre sur la viande. Versez la moitié du sel dans un moule à cake préalablement chemisé avec du papier alu (pour protéger votre moule) ou comme moi dans une terrine, posez votre filet mignon et recouvrez-le complètement de sel. Recouvrez d’un torchon propre. Mettez la viande au réfrigérateur pendant 15 h à 18 h.

Passé ce temps, retirez tout le sel du filet mignon, rincez-le sous l’eau froide et séchez-le avec du papier absorbant.

Mélangez les herbes et le poivre. Saupoudrez la moitié de ce mélange sur un torchon propre puis posez la viande dessus. Versez la seconde moitié du mélange en faisant en sorte de bien de le répartir sur toute la viande. Repliez les extrémités du torchons puis roulez le filet mignon.
(j'ai remis l'ensemble dans ma terrine)

Placez au réfrigérateur pendant 2 à 3 semaines avant de déguster.

J'ai commencé cette recette le 3 décembre et nous l'avons goûté le 26.





dimanche 25 décembre 2016

Ma bûche au lemon curd

Pour cette recette j'ai pioché sur différentes recettes.



Verdict : Très très bon, mon lemon curd un vrai régal. Les meringues en sapin de Noël ont eu du succès.


Ingrédients :

- Génoise :

  • 4 oeufs
  • 125 g de fructose
  • 125 g de farine d'orge mondé
  • 1 pincée de sel
  • 1/2 cuillère à café de levure chimique


- Lemon curd

  • 6 oeufs
  • 3 citrons jaune (jus + zeste)
  • 1 citron vert (jus + zeste)
  • 2 càs de crème d'orge
  • 125 g de fructose


- Meringue italienne (d'après la recette de chef simon)

  • 5 blancs d'oeufs
  • 120 g de fructose
  • un jus de citron
  • 15 cl d'eau.



Réalisation :

- Génoise : (à faire la veille)

Préchauffer votre four à 220° (th 6)

Monter les 4 blancs d'oeufs auquel vous avez ajouter une pincée de sel en neige ferme.

Faire blanchir les jaunes d'oeufs avec le fructose. au batteur électrique

A part mélanger la farine, la levure et une pincée de sel, tamiser l'ensemble et l'incorporer dans la première préparation. Ajouter les blancs en neige et mélanger délicatement.

Versez la pâte dans une plaque à pâtisserie sur laquelle vous avez mis du papier sulfurisé. Mettre au four pour 7 à 10 min (suivant votre four), vérifier la cuisson en piquant la génoise avec un couteau.

Pendant la cuisson, humidifier un torchon, le poser à plat sur votre table de travail et le saupoudrer de fructose. Dès que la génoise est cuite la démouler sur le torchon humide, retirer le papier sulfurisé et rouler la génoise sur elle même avec le torchon. Laisser reposer ainsi pendant une dizaine de minutes.

- Lemon curd : (à faire la veille)

Mettre tout les ingrédients dans une casserole et bien mélanger.

Mettre la casserole sur le feu, et mélanger jusqu'à épaississement de l'ensemble.

Transvaser dans un bocal, laisser refroidir avant de fermer et de mettre au réfrigérateur.


- Meringue italienne : (a faire le matin)

Mettre le fructose et le jus de citron dans une casserole et verser  l'eau.

Cuire le sirop jusqu'à 117°C. (se servir d'un thermomètre)

Clarifier les oeufs et verser les blanc dans la cuve du batteur. (il faut que le contenant suporte la chaleur)

Commencer par battre les blancs avec un filet de citron et un peu de sel.

Verser le sirop cuit en filet sur les blancs déjà mousseux à vitesse moyenne. Très vite la mousse prend corps et on augmente la vitesse jusqu'au maximum pour "serrer" les blancs.

Contrôler le refroidissement par contact de la cuve avec la main. Généralement on bat jusqu'à tiédissement.

On remarque la bonne tenue de la meringue au "bec" qu'elle forme au fouet et aussi par sa brillance.

Comme j'avais beaucoup trop de meringue, j'ai fait des petits sapins de Noël pour décorer ma bûche.

- Montage de la bûche :

Dérouler délicatement votre génoise, étaler le lemon curd. Rouler le tout, déposer sur le plat de service et mettre au réfrigérateur jusqu'au lendemain.

Le lendemain matin préparer votre meringue italienne, et déposer la sur votre bûche à l'aide d'une poche à douille (ou d'une spatule)

Faites caraméliser la meringue à l'aide d'un chalumeau  ou la mettre au four sous le grill 2 ou 3 min.

Remettre au frais jusqu'au moment de servir.




Pour mes petits sapins de Noël, j'ai ajouter quelques gouttes de colorant jaune et bleu à ma meringue italienne et j'ai remélanger à l'aide du fouet, j'ai déposé 3 petits tas de meringue sur une plaque recouverte de papier sulfurisé à l'aide d'une poche à douille, j'ai décorer avec des petites boules sucrées et j'ai déposer une étoile de sucre en haut du "sapin", puis au four pendant 2 h à 100° (à la sortie du four les meringues étaient un peu molle, elles se sont durcies après, mais sont restées un peu collantes)


Avant cuisson


Une fois la déco mise


A la sortie du four.





Pavés d'autruche marinés et sauce au miel épicé

Il y a un élevage d'autruches à côté de chez moi, et ça faisait longtemps que goutter cette viande me tentait, alors un samedi je suis allée sur le marché des producteurs et j'ai acheté 4 pavés d'autruche ainsi que du pâté de foie d'autruche. Après il me fallait trouver une recette sympa pour Noël, et j'ai trouvée celle-ci chez ma cuisine bleu combava.




Verdict : hou lala que cette viande est bonne, tendre, goutteuse, (mais j'ai eu une surprise hier en ouvrant les paquets sous vide, les morceaux sont immenses, j'ai tout fait mariner mais à 4 nous n'avons manger que 2 pavés. Le reste sera mangé demain.), et cette marinade qui va après servir de sauce un vrai régal.

Pour 4 personnes

Ingrédients :

  • 2 pavés d'autruches (ou 4 pour des gourmands !!!)

pour la marinade : (à doubler si 4 pavés)

  • 50 gr de miel d'acacia , environ 5 c à soupe
  • 1 c à café pleine de cannelle
  • 1 c à soupe de baies roses entières
  • 10 gr de gingembre frais râpé
  • 3 branches de thym frais
  • 2 c à soupe d'huile
  • 2 feuilles de quatre épices (facultatif)
  • sel, poivre


  • 15 cl de crème liquide entière
  • 1 c à café d'huile d'olive



Réalisation :


Idéalement la veille, confectionnez la marinade en mélangeant tous les ingrédients. Enduisez les pavés de viande, filmez et placez au frais.

Au moment du repas, débarrassez la viande de sa marinade que vous réservez pour la sauce.

Dans une poêle à revêtement anti-adhésif, faites chauffer 1 c à café d'huile d'olive et faites saisir la viande 2 à 3 minutes de chaque côté en fonction de la cuisson désirée.

Débarrassez la viande et placez-la dans du papier aluminium pour la maintenir au chaud.

Déglacez votre poêle avec la crème fraîche en grattant les sucs avec une cuillère en bois. Ajoutez le reste de la marinade, laissez réduire et épaissir.

Rectifiez l'assaisonnement et servez immédiatement votre viande tranchée sur une assiette chaude accompagnée de sa sauce.


Les 2 pavés restants



La sauce

vendredi 23 décembre 2016

Cookies sans gluten, sans protéines de lait et sans amandes.

Une recette de Gilda qui me faisait de l'oeil depuis quelque temps, mais je n'avais pas de purée de noisettes. Enfin ce matin je suis allée à ma Bio Coop en acheter et je me suis mise en cuisine.




Verdict : Excellentissime, des cookies à la fois croquant et moelleux, super facile à faire et super facile aussi à manger !!! Bien sur même si vous n'avez aucune allergie vous pouvez en manger  =))


Ingrédients (pour environ 16 gros cookies)

  • 100 g de poudre de coco (il fallait la broyer avant de s'en servir, oups je ne l'ai pas fait)
  • 45 g de farine de coco
  • 1 càc de bicarbonate de soude ou de levure chimique
  • une pincée de sel
  • 80 g d'huile de coco (la faire légèrement fondre avant)
  • 100 g de sucre de coco
  • 80 g de purée de noisettes
  • Extrait de vanille
  • 1 oeuf
  • Des pépites de chocolat noir (si vous en trouvez avec du chocolat à 70 % c'est mieux) autrement vous pouvez couper en petits morceaux un bon chocolat noir à 70% de cacao.


Réalisation :

Préchauffer le four à 180 °
Mélanger dans un saladier la poudre de coco, la farine de coco et le bicarbonate de soude avec le sel.

Dans un autre saladier mélanger l'huile avec le sucre.

Ajouter la purée de noisettes, l'extrait de vanille ou l'arôme vanille, l’œuf. Bien mélanger.

Verser le second mélange dans le premier saladier, et ajouter les pépites de chocolat.


Déposer sur la plaque recouverte soit de papier sulfurisé soit d'une feuille de silicone, les boules que vous aurez formées et les aplatir.

J'ai roulé le mélange entre mes mains.


Rajouter quelques pépites de chocolat sur le dessus en les enfonçant légèrement. (je n'en ai pas mis à ma deuxième fournée car je n'en avais plus !!!)

Mettre au four pour environ 20 min. Ils vont encore un peu s'aplatir. (ne pas trop les serrer)


Faire refroidir sur une grille. Quand vous les mettez, ils seront encore mous. Ils durcissent en refroidissant !!!



jeudi 22 décembre 2016

Sauce caramel au beurre salé

Recette trouvée chez la cuisine de Bernard (super site de recettes qu'il faut adapter pour être IG bas !!!)


La prochaine fois je le ferais un peu plus foncé.


Verdict : Wahouuu c'est vraiment divin, (ma soeur qui est passée hier soir en coup de vent est repartie avec la recette). C'est tellement bon qu'il faut se faire violence pour ne pas finir le pot !!!!


Ingrédients :

90 g de fructose
110 g de beurre salé
20 cl de crème entière épaisse à 40% (si possible pas de crème liquide épaisse, mais de la bonne crème épaisse)
4 pincées de fleur de sel

Réalisation :

Commencer par mettre le beurre, la fleur de sel et le fructose dans une casserole à fond épais. Ajouter un trait d'eau, juste de quoi imbiber un petit peu le sucre. (Je n'en ai pas mis et c'était parfait)

Faire fondre sur feu modéré à fort en mélangeant avec une cuillère en bois.

Le mélange va mousser et commencer à se colorer. Il faut alterner et modifier le feu en fonction du résultat que l'on observe dans la casserole.

Le caramel va se faire. Il faut bien mélanger pour éviter que le fond brûle.

En dehors du feu, quand le caramel a une belle couleur brune, ajouter la crème épaisse à 40%.
Faire attention aux projections éventuelles. Il faut d'abord ajouter un peu de crème, puis mélanger et ensuite mettre le reste. Bien mélanger.

Remettre sur le feu pour remettre à ébullition et refondre les éventuels petits morceaux de sucre qui restent ou du caramel en bloc.

Verser le caramel très chaud dans un pot à confiture bien propre. Laisser refroidir et conserver ensuite au frais. Ce caramel a une consistance parfaite car il se tartine facilement quand il est frais et fond parfaitement quand il est réchauffé.


jeudi 15 décembre 2016

Lasagne de courgettes à la mozzarela

Petite recette trouvée chez une plume dans la cuisine




Verdict : très bon, ma fille c'est régalée avec la mozza !!!

Ingrédients pour 4 personnes :

  • 2 cuillères à soupe d’huile d’olive
  • 1 petit oignon
  • 1 gousse d’ail
  • 3 grosses tomates (j'ai mis une boite de tomate)
  • 2 cuillères à soupe de concentré de tomates
  • 2 cuillère à soupe de basilique frais (j'ai mis du surgelé)
  • 1 cuillère à café d’origan séché
  • 1/2 cuillère à soupe de vinaigre balsamique
  • 1/2 cuillère à soupe de vinaigre de vin rouge
  • 1/2 cuillère à café de poivre noir
  • 1/2 cuillère à café de flocons de piment (j'ai mis du piment de cayenne fort)
  • 1 cuillère à café de sel
  • 2 grandes courgettes (courgettes congelées pour moi)
  • 250 g de mozzarella


Réalisation :

Laver les tomates et les couper en petits cubes. (pas fait puisque j'ai mis une boite de tomates déjà coupées en cube)

Faire chauffer de l’huile sur feu moyen, et faire revenir environ 3 minutes l’oignon finement haché et l’ail écrasé sans laisser brûler. Ajouter ensuite les tomates, le concentré de tomate, le basilic frais haché, l’origan, les deux vinaigres, le poivre, le piment de cayenne et le sel. Mélanger et laisser mijoter à feu doux 20 minutes.

Chauffer le four à 180°C. Laver les courgettes et les couper en rondelles pas trop épaisses. Les blanchir* 2 min, puis laisser égoutter et refroidir un moment dans une passoire.

Lorsque les courgettes sont refroidies, les presser légèrement avec la main ou le dos d’une écumoire pour en retirer un maximum d’eau. 

Disposer une première couche de courgettes dans un plat allant au four. Recouvrir avec la moitié de la sauce tomate, puis de fines tranches de mozzarella. Recommencer l’opération, courgettes, sauce tomate, et sur le dessus mozzarella. Enfourner 20-25 minutes dans le four chaud.

J'ai servi les lasagnes avec un blanc de pintade que j'ai fait cuire au four en même temps dans un autre plat.



 *Blanchir : mettre les légumes quelques minutes dans une casserole d’eau bouillante.


Biscuits aux jaunes d'oeufs

J'ai fait il y a quelques jours de la semoule au son d'avoine (recette de bienvenue chez spicy) et il me restait les jaunes d'oeufs, j'ai donc chercher quoi en faire, et j'ai trouvé cette recette chez yumelise

Leur couleur foncée est dû au sucre de coco


Verdict : super bon, un le midi avec une tasse de café, mais la prochaine fois je les ferais moins gros et moins épais.

Ingrédients pour une dizaine de biscuits :

  • 100 grammes de farine d'orge mondé
  • 30 grammes de sucre de coco
  • 2 jaunes d’oeufs
  • 50 grammes de beurre demi-sel ou de beurre salé
  • 1 cuillère à café rase de levure chimique (5 grammes)


Réalisation :

Préchauffer le four à 180°c.

Faire fondre le beurre au micro-ondes (30 secondes) et le laisser refroidir le temps de préparer la suite de la recette.

Dans un saladier, mélanger la farine d'orge mondé, le sucre de coco et la levure avec une cuillère en bois.Y ajouter les jaunes d’oeufs et mélanger.

On obtient une texture sableuse. Enfin ajouter le beurre fondu refroidi. Mélanger. On obtient un genre de "pâte à crumble".

Tapisser une plaque de pâtisserie de papier sulfurisé. Prélever de la pâte et la rouler entre les mains afin d'obtenir une belle boule lisse de la taille d'une noix. Répéter l'opération jusqu'à épuisement de la pâte.

Enfourner 15 minutes. (moi un peu plus car ils étaient plus gros qu'une noix)

Sortir les biscuits du four et attendre 5 minutes avant de les ôter du papier sulfurisé pour les poser sur une volette et les laisser totalement refroidir.

Puis les conserver dans une boîte en métal.



dimanche 4 décembre 2016

Lotte épicée aux pois chiches

Recette trouvée chez voyage culinaire



Verdict : Très très bon. Hier soir j'ai oublié de faire tremper mes pois chiches, mais j'ai trouvé une astuce sur le net que je vous mets à la fin de la recette.

Pour 4/5 personnes
Ingrédients :

  • 1 càs d'huile d'olive
  • 1 oignon
  • 2 gousses d'ail
  • 2 càc de curry indien en poudre
  • 1/4 càc de curcuma
  • 1 càs de concentré de tomates
  • 1 grosse boîte de tomates pelées
  • 200 ml de crème de coco  (comme je voulais manger ce plat en PL, j'ai mis de crème liquide et j'ai saupoudré de noix de coco râpée)
  • 750 g de queue de lotte
  • 1 petite boîte de pois chiches des pois chiches secs préalablement trempés ou avec mon astuce
  • Épinards frais (pas mis car ce n'est pas la saison)
  • Sel, poivre



Réalisation :

Mettre l'huile à chauffer dans la sauteuse puis y faire revenir l'oignon émincé sur feu doux. Ajouter ensuite l'ail pressé et les épices puis faire cuire le tout 2 mn.

Passé ce temps, ajouter le concentré de tomate, la crème fraiche et la noix de coco, les tomates pelées. Porter à ébullition puis baisser le feu et laisser mijoter une dizaine de minutes.

Découper la lotte en morceaux puis l'ajouter dans la sauteuse avec les pois chiches égouttés et les épinards. Porter à nouveau à ébullition avant de baisser le feu à frémissements, couvrir pour laisser cuite encore 5/10 min (jusqu'à ce que le poisson soit cuit)

Saler, poivrer.


Si vous avez oublié de faire tremper vos pois chiches

(trouvé chez fr.wikihow)


Vous pouvez également faire un « trempage rapide ». Si vous ne disposez que de peu de temps, vous pouvez procéder à un trempage rapide en faisant bouillir les pois chiches dans une marmite contenant de l'eau.

Mettez les pois chiches dans une marmite ou dans une grande casserole et couvrez-les d'eau froide sur une hauteur de 7,5 à 10 cm.

Ajoutez du bicarbonate de soude et faites bouillir à feu vif pendant 5 minutes.

Retirez la marmite du feu, mettez le couvercle et laisser les pois chiches tremper dans l'eau chaude pendant une heure.

Faites égoutter les pois chiches et rincez-les. Récupérez les pois chiches à l'aide d'une passoire. Rincez-les à l'eau courante pendant 30 à 60 secondes alors qu'ils sont encore dans la passoire. Remuez-les doucement de façon à rincer toutes les graines.

(Pendant le trempage, la saleté et les impuretés contenues dans l'eau peuvent adhérer aux graines, c'est pourquoi il est important de les laisser s'égoutter et de bien les rincer. Les sucres dilués dans l'eau peuvent aussi rester collés aux graines et c'est une autre raison pour jeter l'eau de cuisson et bien rincer les pois chiches. Ce rinçage vous permet également d'enlever le goût laissé par le bicarbonate de soude.)

Mettez les pois chiches dans une grande casserole et couvrez-les d'eau froide. 
Si vous désirez relever le goût de vos pois chiches, ajoutez du sel dans la proportion d'un quart de cuillerée à café (1,25 ml) de sel pour 2 litres d'eau. Pendant la cuisson, les pois chiches vont s'imprégner de sel, ce qui va relever leur goût.
D'une manière générale, employez environ 1 litre d'eau pour 1 tasse (250 ml) de pois chiches trempés.

Faites mijoter les pois chiches jusqu'à ce qu'ils ramollissent. D'abord, faites-les bouillir à feu vif. Ensuite, réduisez l'intensité du feu pour atteindre une valeur moyenne ou un peu plus basse que la moyenne et laissez les pois chiches mijoter pendant une heure ou deux.
Pour les recettes qui utilisent des pois chiches fermes, comme les ragoûts et les soupes, laissez cuire pendant une heure environ. Pour les recettes qui utilisent des pois chiches plus tendres, comme la pâte de pois chiche (hummus), faites cuire pendant 1 1/2 à 2 heures.

Laissez égoutter et rincez, ensuite utilisez vos pois chiches à votre convenance. Une fois la cuisson terminée, passez les pois chiches à la passoire et rincez-les à l'eau courante pendant 30 à 60 secondes. Vous pouvez servir immédiatement ou ajouter à une recette ayant des pois chiches parmi ses ingrédients ou bien garder vos pois chiches pour les utiliser plus tard.

dimanche 27 novembre 2016

Tarte suisse aux pommes

Une recette trouvée chez cuisine az.



Verdict : Huuummm que c'était bon, toute la famille a aimé. Ce petit croquant avec les amandes effilées et ce moelleux du biscuit.

Ingrédients :

Pour la tarte:

  • 75 gr de beurre mou a température ambiante
  • 40 g de fructose
  • 100 gr de farine d'orge mondé
  • 2 œufs
  • 3 belles pommes tout dépend de la grosseur des pommes (je n'en ai mis que 2)
  • 1 sachet de levure chimique
  • 1 pincée de sel
  • 1 c.à café de vanille
  • Zeste d'un citron (pas mis)
  • 2 c.à soupe de cassonade ou de sucre de coco
  • 2 c.à soupe de beurre fondu

Pour le croquant:

  • 75 g de fructose
  • une poignée d'amandes effilées
J'avais fait il y a quelques jours du caramel au beurre salé et comme il m'en restait je l'ai fait fondre doucement au micro-ondes et j'ai ajouté les amandes effilées dedans.


Réalisation :


Préchauffez le four à 180 C 

Beurrer et fariner un moule avec fond amovible et a rebord cannelles pour lui donner une belle forme de tarte. 
(J'ai utilisé mon moule à manque en silicone que j'ai juste passé sous l'eau, et il s'est parfaitement bien démoulé.)

Travailler le beurre en crème.

Battre les œufs et le sucre et la vanille avec un batteur, jusqu’à ce que le mélange blanchisse et devienne mousseux. Incorporer le beurre en crème. Continuer à battre au batteur.

Ajouter le mélange farine et levure tamisée, et la pincée de sel, le zeste de citron et mélanger comme il faut avec le batteur.

Verser dans le moule.

Peler les pommes, ôter le cœur et les pépins. Les émincer -les en fines lamelles (comme pour une tarte). Disposez-les sur la surface de la pâte. (je les ai disposé de la même façon que lorsque je fais une tarte aux pommes).

Badigeonner au pinceau avec le beurre fondu puis saupoudrer la tarte de sucre cassonade ou sucre de coco.

Enfourner pour 30-35 minutes (tout dépend de la chaleur de votre four il faut obtenir une belle surface et que le fond soit cuit).

Laisser tiédir avant de démouler la tarte.

Faites un caramel avec le sucre, puis enrobez les amandes effilées, Versez-le aussitôt sur le gâteau.



samedi 26 novembre 2016

Pizza indienne

Il y a un petit moment que j'ai cette recette trouvée chez cuisine az, et enfin je me suis lancée. Pas mal de modification pour être mangée en repas PL.



Verdict : Pourquoi ne l'ai je pas faite plus tôt. Un vrai régal, et ma pâte était bien fine et croustillante.
La prochaine fois je mettrais un peu plus de noix de cajou. Validée par tout la maison.

Ingrédients :

Pour la pâte à pizza :

  • 190 g de farine d'avoine (faite avec du son d'avoine)
  • 60 g de farine de pois chiche
  • 15 cl d’eau tiède
  • 1 sachet de levure de boulanger déshydratée
  • 1 pincée de fructose
  • ½ c. à café de sel
  • 2 c. à soupe d'huile d'olive

Pour la garniture :

  • 240 g de blanc de poulet
  • sauce au curry maison*
  • noix de cajou
  • coriandre
  • sel, poivre

*sauce au curry maison

  • Sel et poivre
  • 150 g de crème fraîche épaisse (ou éventuellement de la sauce soja)
  • un peu de curcuma
  • 3 c à c de curry


Réalisation :

La pâte à pizza :

Tout d'abord moudre le son d'avoine le plus finement possible afin d'obtenir une sorte de farine.

Mélanger les 2 farines, le sel, la pincée de fructose, l'huile d'olive. Ajouter le sachet de levure de boulanger, mélanger. Ajouter progressivement l'eau tiède et former une boule homogène. Si celle-ci colle ajouter un peu de farine de pois chiche. Laisser la pâte reposer 1 heure environ dans un endroit sans courant d'air (elle ne gonfle pas beaucoup).

La garniture :

Couper en petits morceaux vos blancs de poulet, et les faire revenir à sec (ou avec un peu de matière grasse) dans une poêle, ajouter un peu de curry, saler et poivrer. Bien mélanger, ne pas faire trop cuire puisque cela finira de cuire dans le four.

La sauce au curry maison

Mélanger dans un bol, la crème, le curry, un peu de curcuma du sel et du poivre. (Au départ je voulais acheter une sauce au curry du commerce, mais vu les ingrédients mentionnés j'ai laissé tomber !!!)

Préchauffer votre four th 7 (210°C)

Étaler votre pâte sur un papier sulfurisé (je n'ai pas réussi à la faire bien ronde, la pâte se casse un petit peu, mais pas grave)

Déposer votre pâte et votre papier sulfurisé sur une plaque.

Verser dessus la sauce au curry, et répartir les blancs de poulet préalablement cuit.

Émietter des noix de cajou sur le dessus, ajouter des feuilles de coriandre (j'ai pris des surgelées) fraîche que vous aurez préalablement coupés en petit morceau.

Enfourner pour une vingtaine de minute.

Servir avec une salade verte.

L'idée de mettre de la farine d'avoine m'est venu en lisant un article sur le site wiki how. Il préconise de mettre 3/4 de farine de son d'avoine pour 1/4 de farine, ceci afin d’alléger les pâtes, de plus d'après eux, les gens intolérant au gluten le serait moins au gluten de son d'avoine.



samedi 19 novembre 2016

Petits pains aux crevettes ou au thon

Une recette trouvée chez recette healthy légèrement modifiée pour être IG bas.


Pain au thon
             
Pain aux crevettes



Verdict : Hummm que c'est bon. Par contre impossible de manger un pain au thon + un aux crevettes.
La préparation au thon est beaucoup trop importante, il m'en reste la moitié. Nous avons trouvé cette préparation un peu sèche. (je vous mettrais les quantités diminuées. J'ai eu aussi beaucoup de difficulté à étaler la pâte, je ne sais pas si c'est du à la farine, mais ça collait énormément. Une idée de ma fille, faire cuire un steak haché et le mettre dans cette pâte avant de la passer à la poêle. Je pense que je pourrais faire ce genre de pain pour mon fils qui mange à la gamelle le midi.

Ingrédients :

POUR LA PÂTE

  • 500 g farine de pois chiche
  • 2 sachet levure de boulanger
  • 1 c. à thé sel
  • 1 oeuf
  • 23/25 cl d'eau tiède


POUR LA GARNITURE AU THON

  • 500 gr thon 250 g de thon
  • 45 g fromage type St Moret
  • 40 g sauce tomate
  • 1 càc us de citron
  • 3 g sel
  • 3 g paprika


POUR LA GARNITURE AUX CREVETTES

  • 80 g crevettes
  • 55 g fromage  type St Moret
  • 1 càc Jus de citron
  • 3 g sel
  • 3 g mélange d'épices Italienne


Réalisation :

Il faut commencer par la préparation de la pâte, de préférence 1 h 30 avant la cuisson. Dans un récipient verser la farine, le sel et la levure, mélanger et former un puits dans lequel l'eau et l'oeuf battu seront versés. Mélanger le tout jusqu'à ce que la pâte soit bien homogène.

Laisser cette boule de pâte au fond du récipient et placer dans le four fermé pour que la pâte pousse pendant une bonne heure à l'abris des courants d'air.

Maintenant il faut faire la garniture, prenez 2 petits saladiers et verser dans chacun les ingrédients respectifs pour la garniture au thon et aux crevettes, mélanger chaque préparation.

1 h après la pâte est levée, mais gonflée par l'air il faut la "dégazer". Pour enlever l'air il faut la retravailler et la plier sur elle même jusqu'à ce qu'elle ne colle plus.

Aplatir la pâte au rouleau à pâtisserie. Avec un emporte pièce de 10 à 15 cm ou un verre assez large, dessiner des cercles et étaler au centre 1 cuillère à café bien garnie de chacune des garnitures sur la moitié des ronds de pâte. Attention 1 garniture par petit pain et par dessus, placer un autre rond de pâte pour refermer le petit pain.

Pincer les coins des ronds de pâte pour ne pas qu'ils s'ouvrent pendant la cuisson.

Faites les cuire à la poêle à feu moyen 2-3 min par côté.

Et voila des petits pains garnis faciles à faire, idéal pour l'apéritif ou pour un repas accompagné d'une poêlée de légumes ou d'une salade.


Pain au thon


Pain aux crevettes





dimanche 13 novembre 2016

Poulet au son d'avoine, sésame et sauce au fromage blanc

Une petite recette trouvée chez fourchette et binkini



Verdict : Un vrai régal avec la petite sauce. J'ai laissé les blancs de poulet entier et c'était parfait. A refaire rapidement.

Pour 4 personnes

Ingrédients :

  • 4 blancs de poulet
  • 2 à 3 càs de sésame
  • 2 càs bien pleine de son d'avoine
  • 2 càs de fromage blanc
  • 1 oeuf
  • 1 càs de sauce soja
  • sel, poivre


Réalisation :

Préchauffez votre four à 180°C (th.6).

Mettez une poêle au feu et y faire dorer le sésame à sec puis, mélangez-le au son d'avoine.

Sur une planche de cuisine, découpez les blancs de poulet en petites morceaux. (ou les garder entier comme moi)

Roulez vos morceaux de poulet dans le mélange de son d'avoine et de sésame de manière à ce qu'ils soient bien enrobés.

Placez vos morceaux de poulet dans un plat allant au four.
Laissez cuire quelques minutes si vous avez coupé le poulet, ou 30 à 40 min si blanc entier (enfin jusqu'à ce que les blancs de poulet soit cuit)

Mettre l'oeuf dans un bol, le saler et poivrer et mélanger, ajouter la sauce soja, le fromage blanc et bien mélanger.


ce qu'il reste de la sauce au fromage blanc


Dégustez chaud avec la sauce au fromage blanc à température.



vendredi 11 novembre 2016

Gaufres sans oeufs aux pommes

Je me suis inspirée de la recette du site recettes gaufres




Verdict : Première fournée complètement ratée !!!! Je n'ai pas la notice de mon gaufrier, alors j'ai fait au hasard, gaufres pas assez cuites, elles se sont séparées en deux, difficultés à les sortir du gaufrier.


Les suivantes sont un peu mieux, et la dernière fournée était presque parfaite.

Elles sont très bonnes, même si ma fille dit que ce ne sont pas des vrais gaufres !!! L'avantage des gaufres sans oeufs c'est que l'on peut les manger le midi ou le soir si l'on suit la méthode IG bas, et convient parfaitement aux personnes allergiques aux oeufs.


Ingrédients :

  • 250 g de farine d'orge mondé ou toute farine IG bas
  • 80 g de beurre fondu
  • 40 cl de lait (ou Bière / eau gazeuse) voir note ci-dessous
  • 4 c à soupe de fructose
  • 1 sachet de levure chimique
  • 1 sachet de sucre vanillé
  • 2 pommes râpées (facultatif)
  • rhum (facultatif)



Réalisation :

Mélanger les poudres : la farine, le sucre, le sucre vanillé et la levure.

Puis, faire fondre le beurre et l'y ajouter.

Pour finir, ajoutez le lait tout doucement et bien mélanger.

Ajouter les pommes râpées et mélanger. J'ai laissé le tout reposer une heure environ à température ambiante.


Note : 

Pour les personnes allergiques, si vous ne pouvez pas supporter la levure : remplacer le lait par de la bière ou de l'eau gazeuse. Il n'y a pas besoin de levure avec la bière ou l'eau gazeuse.




Mon gaufrier (si par hasard l'un (e) d'entre vous a la notice je suis preneuse)

dimanche 30 octobre 2016

Soupe repas aux légumineuses

Une recette d'un site québécois, circulaire en ligne



Verdict : Wahouu, drôlement bonne cette soupe, le mari en a mangé 2 assiettes !!!
C'est la première fois que nous mangions du tofu ferme, j'ai trouvé ça fade.

Pour 8 portions
préparation : 15 min
cuisson : 35 min

Ingrédients :
  • 2 c. à soupe d’huile d’olive
  • 2 gousses d’ail, écrasées
  • 3 carottes, en petits dés (je les ai broyées, car chez moi ils n'aiment pas les carottes cuites)
  • 3 branches de céleri, en petits dés
  • 140 g  de chou vert, émincé.
  • 2 c. à soupe de gingembre frais, râpé
  • 2 litres de bouillon de poulet
  • 2 feuilles de laurier
  • 1 boîte de tomates en dés en conserve 
  • 2 boîtes de 540 ml chacune de haricots à oeil noir en conserve, rincés et égouttés (pas trouvé j'ai mis 1 grosse boite de haricots rouges à la place)
  • 1 bloc de 454 g de tofu extra ferme, en dés 
  • 90 g de quinoa
  • 1 c. à soupe d’assaisonnement à l’italienne (voir la recette ci-dessous)
  • Sel et poivre noir moulu

assaisonnement à l'italienne :
  • 4 cuillères à soupe basilic séché
  • 2 cuillères à soupe thym séché
  • 2 cuillères à soupe origan séché
  • 3 cuillères à soupe romarin séché
  • 3 cuillères à soupe sauge séchée.
  • 1 cuillère à soupe poudre d'ail.
  • 1 cuillère à soupe de piment de Cayenne.
Tout mélanger, verser dans un bocal, et garder bien fermé.

Réalisation :


Dans une grande casserole, à feu moyen-vif, chauffer l’huile et faire revenir l’ail, les carottes, le céleri, le chou et le gingembre pendant 5 minutes ou jusqu’à ce que les légumes soient tendres.

Ajouter le bouillon et les feuilles de laurier, puis porter à ébullition.

Couvrir et laisser mijoter à feu moyen-doux pendant environ 20 minutes.

Ajouter les tomates, les haricots, le tofu, le quinoa et l’assaisonnement à l’italienne.

Couvrir et poursuivre la cuisson environ 10 minutes. Saler et poivrer.

Servir chaud.



Filet de pintade façon Normande

Comme je suis Normande, cette recette m'a bien sur attirée. Je l'ai trouvé chez atelier des chefs.




Verdict : Très bon, très fin. Un peu trop de sauce. Je diviserais par 2 la prochaine fois.

Pour 6 personnes
Préparation : 15 min
Cuisson : 20 min

Ingrédients :
  • 6 suprêmes de pintade (ou de poulet pour Yvonne xD)
  • 6 pommes
  • 50 g Beurre demi-sel 
  • Cerfeuil (facultatif)
  • Poivre 
  • 6 pincée de fleur de sel 
  • 3 cl d'huile d'arachide 


Pour la sauce : à diviser par deux 
  • 15 cl de cidre brut  (j'ai mis du cidre rosé)
  • 1 échalote
  • 10 cl Crème liquide entière
  • 30 g de beurre doux 


Réalisation :

Préchauffer le four à 180 °C (th. 6).

Laver et effeuiller le cerfeuil, puis le hacher finement. Éplucher l'échalote et la ciseler finement. Réserver.

Laver les pommes, puis les tailler en 6 quartiers en prenant soin de retirer les pépins. (je les ai épluchés)

Verser un filet d'huile dans une poêle chaude, déposer les filets de pintade côté peau (les miens non pas de peau) et les laisser dorer pendant 5 min. Les retourner et cuire pendant 1 min, puis les débarrasser sur une plaque allant au four.

Les assaisonner de sel et de poivre, puis les enfourner durant 8 min. (ou jusqu'à ce qu'ils soient cuits)

Dans la même poêle, ajouter l'échalote avec une pincée de sel. Cuire pendant 1 min en mélangeant, puis déglacer avec le cidre. Laisser réduire aux 3/4 et ajouter la crème. Faire bouillir jusqu'à obtenir une sauce onctueuse, ajouter le beurre et l'incorporer doucement, puis rectifier l'assaisonnement en sel et en poivre.

Pendant ce temps, mettre le beurre dans une poêle chaude et le faire mousser. Déposer ensuite les quartiers de pommes et les cuire à feu moyen pendant 5 min en les retournant de temps en temps de manière à ce qu'ils soient bien dorés.

Disposer harmonieusement les pommes en assiettes plates et les parsemer de cerfeuil haché. Ajouter un suprême et le napper généreusement de sauce. Servir aussitôt.






Flan croustillant au citron

A la maison, nous adorons les gâteaux au citron alors quand j'ai trouvé la recette de à table avec Julie, je me suis dit, cette recette est pour nous. Bien sur quelques modifications pour être IG bas.




Verdict : Hummm c'était bien bon, par contre je n'ai pas trouvé le "croustillant". La prochaine fois je mettrais encore plus de citron, pas assez citronnée à notre goût. La pâte est très bonne bien qu'un peu friable.


Ingrédients :
  • 155 g de farine d'orge mondé
  • 40 g de poudre d’amandes
  • 125 g de beurre (voir si c'est possible de le remplacer par de la compote de pommes ssa)
  • 20 g de sucre glace de fructose
  • 50 g de fructose
  • 20 cl de crème fraîche liquide
  • 3 oeufs
  • 2 càs de poudre de citron jaune déshydraté (voir recette ci-dessous) 
 (comme je n'en ai pas trouvé, j'ai râpé le zeste d'un citron, ajouter le jus de ce citron, et comme ça n'avait pas assez le goût de citron, j'ai ajouté une càc d'extrait de citron)

Réalisation :

Sortez votre beurre à l’avance du frigo, il doit être assez mou pour être travaillé.

Préchauffez le four à 180°C.

Dans le bol du robot, battez le beurre et le sucre glace avec la feuille jusqu’à obtenir une texture crémeuse. (je l'ai fait à la fourchette, la flemme de sortir le robot !!! et ça a bien marché)

Ajoutez petit à petit 125 g de  farine d'orge mondé et la poudre d’amande.

Travaillez ensuite comme une pâte sablée (je l'ai travaillé à la main) puis étaler dans un moule en silicone préalablement humidifié.

Tassez pour recouvrir intégralement le fond du moule et enfournez pour 25 min.

Lavez le bol du robot, installez le fouet et mélangez les oeufs et le sucre en poudre. (je l'ai fait avec le fouet à main pour la même raison que ci-dessus !!!)

Ajoutez les 30 g de farine d'orge mondé restante, la poudre de citron et la crème fraîche.

Mélangez bien et réservez.

Quand la pâte est cuite, sortez le moule du four et versez doucement la préparation au citron.

Enfournez à nouveau pour 20 min, jusqu’à ce que la crème soit prise.

A la sortie du four, mettre un torchon sur votre moule et laissez refroidir puis démoulez délicatement.

Décorez avec du sucre glace et découpez en petites parts de la taille d’une bouchée.






Note : j'ai fait des recherches sur le net pour pouvoir faire ma poudre de citron et j'ai trouvé cette recette chez chocolate and zucchini, je vous la mets ci-dessous.

Poudre de citron


Ingrédients :

  • 1 ou plusieurs citron bio de préférence.


Réalisation :

A l'aide d'un épluche-légume bien aiguisé, prélevez le zeste du ou des citrons en fins rubans, en prenant soin de ne prendre que la partie supérieure, colorée, et pas la partie blanche au dessous, qui est amère. (Les citrons peuvent maintenant être pressés normalement.)

Disposez les rubans de zeste en une seule couche sur une petite plaque à pâtisserie ou sur un plat à four, et réservez dans un endroit sec et à température ambiante pendant 2 jours environ, jusqu'à ce que les zestes soient complètement secs ; ils vont se recroqueviller au fur et à mesure.

Profitant d'une occasion où vous utilisez votre four pour autre chose, mettez les zestes au four pendant les 5 à 10 premières minutes de préchauffage pour qu'ils torréfient à chaleur modérée. Surveillez-les bien et retirez-les dès que les bords deviennent brun doré.

Laissez refroidir complètement, puis réduisez en poudre fine à l'aide d'un mortier ou d'un mini-hachoir.


Photo du site de chocolate and zucchini.com

Je vais essayer de la faire dès que j'aurais trouvé des citrons bio.

vendredi 28 octobre 2016

Le Kedgeree : un plat anglais d'inspiration indienne au haddock.

Une recette trouvée chez la faim des bananes
Le kedgeree est un plat anglais d'inspiration indienne que les anglais mangent au petit déjeuner !!! Nous nous avons préférés le manger le soir =))




Verdict : Avis mitigés, mon mari et moi avons beaucoup aimé, les enfants un peu moins.
Heureusement que je n'avais pas salé le plat car le haddock était très salé, la prochaine fois je penserais à le dessaler.



Pour 4 à 6 personnes :

Ingrédients :

  • 2 filets de haddock soigneusement désarêtés
  • 350 g de riz basmati (500 g dans la recette originale !!!)
  • 1 l de lait
  • 1 oignon
  • 1 càc de cardamome moulue (pas mis je n'en avais pas)
  • 1 càc de curry en poudre
  • 1 càc de coriandre moulue
  • 1/2 càc de cannelle
  • 3 tiges de persil plat
  • 2 càs d'huile d'olive
  • poivre


Réalisation :

La prochaine fois, je dessalerai un peu le haddock.

Ensuite, pour la cuisson du haddock, portez à ébullition le lait, plongez les filets et éteindre le feu.
Laissez pocher 15 minutes.

Pelez et émincez l'oignon.
Récupérez les petites graines noires de la cardamome, mélangez les épices éventuellement au mortier.
Lavez, séchez et ciselez le persil.

Égouttez les filets de haddock, réservez et gardez le lait.

Faites fondre l'oignon émincé dans un peu d'huile d'olive, dans une sauteuse.
Ajoutez le riz jusqu'à ce qu'il devienne translucide. Ajoutez les épices.
Puis le lait encore chaud.
Mélangez bien jusqu'à absorption complète. J'ai du rajouter de l'eau pour terminer la cuissonqui a pris 15-20 minutes. Vu que j'avais moins de riz que la recette originale j'ai eu assez de liquide avec le litre de lait.

Lorsque le riz est cuit, ajoutez le haddock émietté et le persil.

Servir chaud.

lundi 24 octobre 2016

Spaghetti au chorizo

Je me suis inspirée de la recette de vanda et d'une recette sur le web.

Verdict : super bon, le mari a fait un peu la tête quand il a vu les courgettes dans le plat :))



Pour 4 personnes.

Ingrédients :

  • Spaghetti MM
  • Oignons
  • Environ 1/2 paquet de poivrons surgelés
  • Environ 1/4 de paquet de courgettes surgelées
  • 1 à 2 càs d'huile d'olive
  • 1 petite boite de sauce tomate
  • 1 petite boite de crème de soja ou crème fraîche
  • 1/2 à 1 chorizo
  • sel et poivre

Bien sûre vous pouvez utiliser des poivrons et des courgettes frais.

Réalisation :

Faire chauffer l'huile d'olive dans une sauteuse, y ajouter les oignons, les poivrons surgelés et les courgettes surgelées. Laisser bien fondre et colorer. Ajouter le chorizo, dont vous avez retiré la peau et coupé en rondelles, et laisser bien colorer.

Pendant ce temps, faire cuire vos spaghetti al dente, les rincer à l'eau froide.

Lorsque la première préparation est cuite, ajouter votre boite de sauce tomates et la crème choisie, bien mélanger, ajouter les spaghetti et laisser les réchauffer quelques instants.



Calamars au choux et tomates

Une recette trouvée chez Marmiton



Verdict : Huuummm très très bon, le mélange chou/calamars est un régal.

Ingrédients :

  • 2 blancs de seiche ou 200 g de calmar
  • 1/2 de chou vert
  • 1 boîte de  tomates (ou 4 tomates fraîches en saison)
  • 10 g de  coriandre moulue
  • 1 pincée d'herbes de provence
  • 1 pincée de piment fort
  • ajouter des crevettes


Réalisation :

Découper les blancs de seiche en cubes d'environ 2 cm de côté.
Émincer le chou.
Faire revenir les cubes de seiche 5 à 10 minutes dans une cocotte avec un filet d'huile d'olive pour qu'ils rendent leur eau.

Réserver les cubes de seiche dans une assiette creuse et faire revenir pendant 10 minutes  le chou dans la cocotte.

Ajouter ensuite la coriandre, les herbes de Provence et les tomates avec leur jus.

Mettre une pointe de couteau de piment fort (ou quelques gouttes de tabasco).

Mélanger et laisser mijoter environ 1 heure à feu très doux ou plus.

Servir très chaud.


Comme nous étions 9 à manger, j'ai mis un chou vert et 1/2 chou blanc, 2 kgs de seiche, 4 boites de tomates et un peu trop de piment =))

Oeufs à la neige aux oeufs de saumon, crème anglaise au parmesan.

Une petite entrée originale que j'ai trouvé sur péché de gourmandise.



Verdict : Très apprécié par les 5 "vieux adultes", moins par les 4 "jeunes adultes". Les jeunes ont trouvés les blancs fades et la crème anglaise au parmesan écœurante.  Ma soeur me disait qu'en mettant du zeste de citron dans les blancs en neige pourrait relevé leur goût, ce que j'essayerais la prochaine fois. Par contre nous les avons mangé bien froid contrairement à la recette qui propose de les manger tiède.

Ingrédients :

Crème anglaise au parmesan :

  • 6 jaunes d'oeufs
  • 50 cl de lait
  • 1 pincée de sel
  • 4 càs de parmesan
  • 1 trait de ketchup (pas mis, je n'ai pas cet ingrédient dans mes placards !!!)


Oeufs à la neige

  • 6 blancs d'oeufs (je n'en ai mis que 3 et c'était suffisant pour 9 verrines)
  • sel
  • zeste de citron (j'essayerais la prochaine fois)


  • 1 pot d'oeuf de saumon ou des oeufs de lompe noir et rouge (ou les 3)
  • quelques pluches d'aneth
  • sel et poivre
Réalisation :

Crème anglaise :

Battre les jaunes d'oeufs et le parmesan dans un saladier, et verser le lait bouillant dessus en mélangeant bien. Verser le tout dans la casserole du lait et faire épaissir en mélangeant continuellement pour faire épaissir jusqu'à ce que la crème nappe la cuillère. Lorsque celle-ci nappe la cuillère ajouter un peu de ketchup et répartir cette crème dans les verrines. Éventuellement saler et poivrer.

Oeufs à la neige :

Monter les blancs en neige avec une pincée de sel et éventuellement des zestes de citrons râpés fin. Faire cuire vos blancs soit dans de l'eau bouillante, soit dans le lait (dans ce cas penser à filtrer le lait pour la crème anglaise)

Montage : 

De la crème anglaise au parmesan dans le fond d'une verrine, les blancs en neige sur le dessus, et décorer avec les oeufs de saumon ou de lompe ou les 3. Servir tiède (Nous avons préférer les manger froid)

Avec ces quantités j'ai fait 9 verrines.



dimanche 16 octobre 2016

Pâte à pizza farine de sarrasin et graines de chia

De nouveau une recette de fourchette et bikini



Verdict : Cette pâte est bonne, mais de l'avis général de la famille, manque de sel et de goût, et est trop épaisse. La prochaine fois je rajouterais du sel et des herbes de Provence dans ma pâte. Par contre pâte très difficile à étaler, elle colle au rouleau à pâtisserie, j'ai dû mettre de la farine sur la pâte pour "réussir" à l'étaler tant bien que mal. Pour l'épaisseur je ne vois pas quoi faire (a part réduire les quantités, ou ne pas tout étaler) car je l'ai étalée sur une plaque à pâtisserie (celle qu'on se sert pour faire des roulés.) D'ordinaire quand je fais une pizza il n'en reste pas, mais la il m'en reste la moitié tellement c'est nourrissant !!!!

Ingrédients : pour une grande pizza

Pour la pâte :

  • 300 g de farine de sarrasin
  • 100 g de graines de chia
  • 30 cl d'eau
  • 1 c. à soupe de fructose
  • 1 c. à café de levure chimique
  • 1 pincée de sel


Garniture de votre choix :
Sur la mienne :

  • sauce tomate
  • fond d'artichauts coupés en lamelles
  • champignons de Paris
  • thon en boite
  • olives vertes
  • parmesan royal


Réalisation :

Dans un récipient, mélangez les graines de chia dans l'eau. Laissez reposer pendant 30 minutes.
Préchauffez le four à 180°C.

Dans un saladier, mélangez la farine de sarrasin avec le fructose, la levure chimique et le sel.

Ajoutez le mélange eau-graines de chia puis pétrissez avec vos mains jusqu'à obtenir une boule de pâte bien compacte et homogène.

Recouvrez une plaque de four avec du papier sulfurisé. Étalez-y la boule de pâte à l'aide d'un rouleau à pâtisserie. (attention ça colle énormément)

Piquez la pâte avec les dents d'une fourchette puis enfournez et faites précuire pendant 20 minutes.

Quand la pâte est précuite, répartissez-y la garniture de votre choix.

Enfournez à nouveau pendant 10 à 15 minutes jusqu'à ce que la pizza soit légèrement dorée.

Dégustez bien chaud accompagné d'une salade verte assaisonnée.



Brioche aux graines de chia et zeste de citron

Une recette de fourchette et bikini,




Verdict : Franchement très bon, même nature, en plus on bénéficie de toutes les vertus des graines de chia.

Ingrédients :

  • 300 g de farine complète
  • 12 cl de lait (animal ou végétal) tiède
  • 60 g de beurre allégé mou ou de compote de pommes ssa
  • 15 g + 1 c. à soupe de fructose
  • 2 blancs d'oeufs
  • 2 c. à soupe de graines de chia 
  • 1 citron jaune non traité
  • 8 g de levure de boulanger déshydratée
  • 1 pincée de sel


Réalisation :

Dans un récipient, diluez la levure de boulanger avec 1 c. à soupe de fructose dans le lait tiède. Laissez reposer pendant 10 minutes.

Au bout de ce temps, ajoutez la farine complète, le sel, les 2 blancs d'oeufs et 30 g de beurre mou coupé en cubes. Pétrissez bien avec vos mains jusqu'à obtenir une boule de pâte souple et homogène.

Couvrez le récipient avec un torchon propre et laissez lever la pâte pendant 1 h 30 à température ambiante.

Pendant ce temps, faites fondre dans un bol le restant de beurre mou au micro-ondes.
Prélevez le zeste du citron jaune et râpez-le. (ou vous servir d'une râpe)

Ajoutez les graines de chia, le fructose restant et le zeste râpé de citron au beurre fondu. Mélangez.

Quand la pâte a levé, dégazez-la et étalez-la en un rectangle fin sur un plan de travail fariné.
Badigeonnez toute la surface du rectangle de pâte avec le mélange au beurre fondu puis roulez-le en un rouleau bien serré afin de former un long boudin.

Coupez le boudin de pâte en deux, dans la longueur, puis torsadez-le sans trop serrer.

Placez le boudin torsadé sur une plaque de four recouverte de papier sulfurisé. Couvrez la plaque avec un torchon propre et laissez lever encore 1 heure à température ambiante.

Vingt minutes avant la fin de la levée, préchauffez le four à 180°C.

Badigeonnez la brioche avec du lait.

Enfournez pendant 20 à 25 minutes jusqu'à ce que la brioche soit bien gonflée et dorée.
A la sortie du four, laissez refroidir la brioche sur une grille.

Dégustez tel quel ou tartiné de confiture pour le petit déjeuner.



10 bienfaits des graines de chia

Texte et photo de Fourchette et bikini





Le chia est une variété de sauge cultivée dans la vallée centrale du Mexique et que l'on trouve sous la forme de minuscules graines dont la couleur tire souvent vers le brun. Si ces petites graines font partie de l'alimentation sud-américaine depuis des lustres, en Europe les graines de chia ne sont utilisées que depuis quelques années seulement. Mais depuis qu'elles sont sorties de l'anonymat, leur succès ne fait que croître ! Et pour cause : les graines de chia font partie de la belle famille des super-aliments, ce qui signifie que malgré leur petite taille, elles sont idéales pour faire le plein de nombreux nutriments (protéines, fibres, minéraux, vitamines, acides gras, antioxydants...) ! Sans compter qu'elles ne sont pas du tout caloriques, et qu'elles s'incorporent très facilement dans la cuisine au quotidien.
Mais avant d'en saupoudrer dans nos yaourts et nos salades, il serait peut-être intéressant de se pencher sur les bienfaits beauté, santé et minceur des graines de chia. Ça tombe bien, elles n'en manquent pas..

1 - Elles facilitent la digestion

Premier bon point à accorder aux graines de chia : ces petites graines sont très riches en fibres alimentaires solubles. En effet, avec moins de 30 g de graines de chia, on parvient à combler 1/3 des apports journaliers recommandés en fibres pour un adulte. Pas mal non ?
D'autant que cette richesse en fibres permet aux graines de chia de favoriser la digestion et booster en douceur les transits un peu paresseux... De nombreuses personnes constipées ne jurent que par les graines de chia pour remettre en route leur système digestif.
Et qui dit meilleure digestion dit ventre plus plat, et moins de ballonnements et de gaz après le repas. Youhou !

2 - Elles coupent la faim

Les graines de chia peuvent s'avérer des alliées de taille pour celles qui surveillent leur ligne ou qui voudraient perdre du poids. Eh oui : elles ont beau être minuscules, ces graines possèdent néanmoins un pouvoir rassasiant incroyable.
En effet, une fois consommées, les graines de chia ont la particularité de gonfler au contact d'un liquide présent dans notre estomac. Du coup, même après un repas frugal, on a l'impression d'avoir l'estomac plein, et on se sent rassasiée pour longtemps. Plus question donc de céder aux sirènes du grignotage et des fringales entre les repas ! Et quand on arrête de grignoter, les résultats sont visibles très rapidement sur notre silhouette.

3 - Elles chouchoutent les os

Pour avoir des os et des dents en bonne santé (et limiter les risques d'ostéoporose) il faut... du calcium bien sûr ! Oui mais, pas facile de faire le plein de calcium quand on n'est pas amatrice -voire intolérante- aux produits laitiers. Eh bien, encore une fois, les graines de chia peuvent nous aider, car elles ont une teneur très élevée en calcium
En effet, 100 g de ces petites graines permettent de couvrir pas moins de 18% de l'apport journalier recommandé en calcium pour un adulte. Si l'on veut avoir un squelette et des dents au top, on sait donc ce qu'il nous reste à faire : prendre de la graine... de chia !

4 - Elles sont très riches en protéines

Quand on pense « protéines », le premier aliment qui nous vient spontanément à l'esprit, c'est souvent la viande. Et pourtant, on ne le répétera jamais assez, il n'y a pas que les carnivores qui peuvent profiter d'une alimentation riche en protéines ! La preuve avec les graines de chia, puisque 100 grammes de ces petites graines contiennent 23% de protéines et permettent de couvrir environ 10% des apports journaliers recommandés en protéines... Et tout ça sans contenir de cholestérol en plus !
Pour rappel, c'est grâce aux protéines que notre organisme parvient à créer des nouvelles cellules (qui vont permettre de renouveler au quotidien notre peau, nos ongles, notre tissu musculaire, nos cheveux...) et à se défendre contre les maladies

5 - Elles protègent le coeur

Les graines de chia sont un aliment qu'il faut vraiment mettre au menu quand on veut avoir un cœur en pleine forme. Et ceci pour deux raisons. La première : les graines de chia sont très riches en oméga 3 (plus que le saumon !), un acide gras bien connu pour ses bienfaits sur la santé cardio-vasculaire.
Deuxième raison : les graines de chia ont une teneur très élevée en antioxydants, ce qui leur permet de réguler la tension artérielle, et d'aider notre organisme à lutter contre les maladies cardio-vasculaires.

6 - Elles régulent la glycémie

Le fait que -de par leur richesse en fibres- les graines de chia, une fois dans notre estomac, forment une couche de gélatine avec le liquide qui s'y trouve, ne présente pas qu'un intérêt coupe-faim minceur.
En effet, ce phénomène permet également au taux de sucre dans le sang (la glycémie) de se stabiliser, sans que ne se créent des pics de glycémie dans l'organisme. C'est pourquoi les graines de chia sont aujourd'hui utilisées dans de nombreux essais cliniques et recherches relatifs au traitement du diabète de type 2.

7 - Elles nourrissent la peau

Surprise : les graines de chia ne présentent pas que des bienfaits santé, elles possèdent aussi des vertus beauté très intéressantes. Ainsi, elles sont vivement recommandées aux personnes qui ont la peau très sèche, ou les cuticules des ongles abîmées ou douloureuses. Pour ce faire, c'est simple : on peut en incorporer quelques-unes dans notre crème hydratante habituelle pour booster son pouvoir nourrissant !
Et comme les graines de chia contiennent beaucoup d'oméga 3, leur consommation permet également de lutter contre les petites rougeurs et autres inflammations de la peau.

8 - Elles aident à bien dormir

Tout comme leurs amies les graines de lin, de courge, de tournesol, de chanvre, de pavot ou encore de sésame, les graines de chia sont des aliments très riches en tryptophane. Pour rappel, le tryptophane est un acide aminé qui permet à notre organisme de synthétiser la mélatonine... une hormone que l'on connaît également sous le doux nom d'hormone du sommeil !
Alors si l'on cherche une astuce naturelle pour retrouver les bras de Morphée et un sommeil réparateur, il ne faut donc pas hésiter à saupoudrer quelques graines de chia dans une salade légère au moment du dîner !

9 - Elles boostent notre cerveau

Le cerveau, c'est un organe primordial dans l'organisme puisque c'est lui qui en assure toutes les fonctions vitales. Il faut donc tout faire pour le chouchouter et l'entretenir au quotidien. Eh bien encore une fois, les graines de chia peuvent nous y aider !
Comment ? Tout simplement grâce à leur richesse en oméga 3 et en oméga 6, des acides gras polyinsaturés qui aident notre cerveau à fonctionner de manière optimale, mais qui servent aussi à construire les membranes cellulaires du système cérébral. Grâce aux graines de chia, notre cerveau peut donc tourner à plein régime sans aucun problème !

10 -  Une bonne alternative aux oeufs et au gluten


Comme on l'a vu précédemment, les graines de chia peuvent constituer une bonne alternative à la viande dans la mesure où elles sont très riches en protéines. Mais elles peuvent également être intéressantes pour les personnes intolérantes au gluten et aux œufs.

En effet, même si les graines de chia présentent la texture et les bienfaits de nombreuses céréales, elles ne contiennent pas de gluten !
De même, il faut savoir que de nombreuses personnes végétariennes ou intolérantes aux oeufs utilisent les graines de chia pour remplacer ces derniers dans de nombreuses recettes de cuisine ou de pâtisserie.
Mais comment diable des graines pourraient-elles remplacer des oeufs ? Eh bien parce qu'une fois trempées dans de l'eau ou un autre liquide, elles forment une couche gélatineuse très facile à travailler !

Alissa Brissat  

http://www.fourchette-et-bikini.fr/sante/10-bienfaits-des-graines-de-chia.html#articleTitle