mardi 23 août 2016

Tarte au citron meringuée

Aujourd'hui c'était l'anniversaire de ma fille, et pour lui faire plaisir je lui ai fait son dessert préféré, une tarte au citron, c'est la première fois que j'en faisais une et j'ai trouvé cette recette sur le super blog de Gilda. 



Verdict : A faire et à refaire à l'infini. Ça c'est de la tarte au citron, vraiment très bonne et surtout très légère, d'ailleurs nous avons tout mangé à 4, pas très raisonnable mais bon .... Du coup comme on refait son anniversaire en famille samedi, je vais en refaire une mais cette fois ci en tartelette, car il y a un autre gâteau prévu..... Comme ça chacun choisira ce qu'il veut.


Pour 6 ou 8 personnes (nous pour 4 seulement !!!)

Ingrédients :

Fond de tarte:

  • 160 g de poudre d'amandes 
  • 25 g de fructose + 80 g
  • 3 blanc d'oeufs
Pour la crème de citron:

  • 3 citrons + zestes
  • 3 œufs entiers + les 3 jaunes du fond de tarte
  • 60 g de fructose
  • 5 cuillères à soupe de crème de soja ou de crème fraîche (pour celles qui n'aiment pas le soja).

La meringue :

  • 3 blancs d’œufs
  • 50 g de fructose

Réalisation :

Fond de tarte :
Monter les blancs en neige, les sucrer avec 25 g de fructose et incorporer avec une spatule la poudre d'amande et le reste de fructose.
Rendre cette appareil bien homogène. (attention de ne pas faire tomber les blancs)
Mettre ce fond de tarte dans un plat à tarte (si possible amovible, sinon mettre un papier sulfurisé qui dépasse un peu pour permette le démoulage)
Précuire ce fond de tarte 15 min à 180°
Laisser refroidir le fond de tarte.

Crème au citron :
Zester et presser les citrons.
Battre au fouet électrique la crème fraîche ou de soja afin de la faire mousser un maximum mais pas jusqu'à la chantilly.
Mettre dans une casserole, le jus des citrons, les zestes, le fructose, les œufs entiers et les 3 jaunes.

Cuire sur un tout petit feu, remuer avec une maryse ou un fouet jusqu'à ébullition en mélangeant bien continuellement. (La maryse permet de bien détacher le mélange des bords.) 
Après l'ébullition, ajouter la mousse de crème et mélanger.
Verser l'appareil au citron surle fond de tarte cuit à blanc.

Laisser croûter la surface quelques minutes et enfourner à 130°C pendant une quinzaine de minutes. Laisser refroidir avant de faire la meringue, mettre au réfrigérateur.

La meringue :
Monter les blancs d'œufs en neige ferme.
Ajouter le fructose et continuer à battre à pleine vitesse pendant 5 bonnes minutes.

Dresser la meringue sur la tarte au citron refroidie à l'aide d'une poche à douille à grosse douille cannelée. (si vous n'en avez pas vous pouvez déposer la meringue avec une cuillère à soupe)

Faire dorer la meringue au four chaud sous le gril (surveiller votre four car ça brûle vite) ou alors à l'aide d'un chalumeau. (je l'ai fait au chalumeau avec l'aide du mari !!!)


Réserver au frais jusqu'au moment de servir.






mardi 16 août 2016

Pain magique protéiné et customisable

J'adore essayer des trucs nouveaux et parfois improbables en cuisine, et là pour être improbable c'est improbable.... Faire du pain avec des graines. Recette trouvée chez green me up . Idéal pour les allergiques au gluten.



Verdict : Super super bon, même le fiston qui est assez difficile en matière de pain a adoré, ma fille m'a dit que c'était le meilleur pain que j'avais fait jusque là, même ma chienne qui ne mange jamais de pain l'a adoré !!! Je crois que j'ai enfin trouvé LE PAIN qui nous convient. Facile à faire, il faut juste prévoir de le commencer la veille, avoir un bon robot et surtout un moule à cake de très grande taille ou un moule à pain (le mien fait 34.5 de long, 14.5 de large et 9 cm de haut) sinon prendre 2 moules à cake normaux et au travail. Ce pain peut-être PL ou GP selon les graines utilisées.

Ce qu'en dit Green me up : (je crois que c'est ce qui m'a décidé à l'essayer)

«Il m’a été difficile de choisir quels adjectifs pour décrire ce pain. Magique, assurément. Facile, trop facile même : le tour est joué en 10 minutes. Délicieux – plus subjectif, mais honnête. Pratique aussi, car il ne nécessite pas de pétrissage. Versatile, car l’on peut changer ses ingrédients selon l’humeur et le contenu de ses placards. Pas besoin de farine, seulement de grains entiers.

C’est aussi un pain sain : les grains choisis auront préalablement été mis à trempé dans de l’eau, ce qui les rend plus digestes et permet de remplacer la fermentation au levain (rappelez-vous ma petite leçon sur les graines). Pour les allergiques au gluten, c’est idéal : aucun besoin de blé ou de céréales glutineuses pour le faire lever !

Cette recette permet au pain de devenir un aliment complet et non plus un à-côté : en choisissant sa composition, vous pouvez augmenter et optimiser sa teneur en protéines. Par exemple, le quinoa et les lentilles (respectivement 15% et 25% de protéines sur poids sec) fonctionnent à merveille. Quinoa et sarrasin comportent des protéines complètes. Les lentilles permettent de compléter les protéines des céréales, car leurs déficiences en certains acides aminés essentiels se compensent.

Là, je crois que votre curiosité est au maximum, il faut que je m’explique.

Le principe est simple : faire tremper des céréales puis les mixer avec une sorte de gelée obtenue avec de l’eau et du son de psyllium blond, c’est-à-dire l’enveloppe (ou tégument) des graines de psyllium (une espèce de la famille du plantain). Ah, oui, vous vous disiez bien que c’était trop beau pour être vrai : un ingrédient mystérieux et introuvable se cache derrière tout ça.

Heureusement, ça n’est plus un ingrédient obscur : on le trouve de plus en plus souvent en magasin bio, en particulier dans le rayon des produits diététiques ou sans gluten. Le son de psyllium est riche en mucilage, des fibres qui, au contact de l’eau, se transforment en gelée et régulent ou améliorent le transit. Demandez à votre commerçant préféré s’il lui est possible de le commander pour vous s’il n’est pas en réserve. C’est un poil cher, mais on en utilise très peu, ce qui fait que cette recette reste vraiment économique.

Ce pain est facile à customiser : ajoutez-y des graines (courge, tournesol, sésame, lin…), des légumes râpés, des épices (curcuma, poivre, cumin…), des noix ou des amandes. Avec un peu de miel ou de sucre, il se transforme en brioche pour le goûter. La texture de ce pain est humide et légèrement élastique, comme du pain de mie. Il est délicieux légèrement toasté, ce qui le rend croustillant. C’est comme ça que je le préfère, avec des lamelles d’avocat pour le petit déjeuner !»

Pour un grand pain

Four : Th 160°
Temps de cuisson : 2 x 40 min

Ingrédients :

750 ml de grains parmi les suivants : soit 750 g

  • avoine (IG 40), 
  • épeautre (IG 45),
  • riz (IG 45, attention avec le riz le pain a tendance à moisir rapidement),
  • blé (IG 45), 
  • quinoa (IG 35), 
  • sarrasin (IG 40), 
  • lentilles corail (IG 30)
  • orge mondé (IG 25)
(j'ai mis : 250 ml de sarrasin (250g) , 250 ml (250 g) de quinoa et 250 ml (250 g) de lentilles corail, comme la recette originale)

  • 4 c. à soupe bombées de poudre de psyllium blond
  • 500 ml d’eau
  • 1 c. à café rase de bicarbonate de soude
  • 1 c. à café de sel de mer (j'en mettrais un peu plus la prochaine fois)
  • 2 poignées de graines de votre choix (courge, lin, sésame, tournesol, pavot…) facultatif
  • 1 à 2 càs de vinaigre de cidre
NB : Apparemment Hélène du blog green me up, se serait trompée dans les quantités de graines et d'eau, il faudrait tout diviser par 2 sauf le psyllium, personnellement je reste sur les quantités indiquées sur ma recette car le pain me convient parfaitement comme ça.

Réalisation :

12 à 24 heures à l’avance, faire tremper les graines choisies dans un grand volume d’eau, (pensez à prendre un grand plat, car au bout des 24 h ça a un peu gonflé) et le couvrir.

Le jour même, préchauffer le four à 160°C (chaleur tournante).

Verser les grains dans une passoire, bien les rincer et les égoutter.

Dans un bol, mélanger la poudre de psyllium et la moitié de l’eau. Laisser reposer entre 5 et 10 minutes.

Mixer l’ensemble des ingrédients sauf le vinaigre dans le bol d’un robot (il doit être grand et puissant, genre Companion de Moulinex® ou Thermomix®, ou comme moi un Magimix®, même s'il a un peu chauffé, j'ai mixé en mettant 1/3 des graines, puis ajouter un autre tiers et enfin le dernier sans sortir ce qu'il y avait dans le robot) muni de sa lame couteau en S. Lorsque l’appareil est bien homogène, ajouter le vinaigre de cidre et mixer à nouveau.

Verser l’appareil dans un moule à cake huilé ou chemisé de papier à cuisson.

Enfourner. Au bout de 40 minutes, entailler le pain dans toute sa longueur à l’aide d’un couteau. Cette étape importante permet d’éviter que de l’air ne s’accumule sous la croûte et que le pain ne devienne creux !

Poursuivre la cuisson pour 40 minutes supplémentaires – soient 80 minutes au total.

Laisser le pain tiédir avant de le démouler.

Suggestion de ma fille : ajouter à l'intérieur des amandes entières, ou des fruits secs et mettre un peu plus de sel !!!





Déroulement de la fabrication de mon pain

Aujourd'hui, je n'ai pas mis de quinoa (très difficile à broyer), je l'ai fait avec 250 g de lentilles corail, 250 g de graines de sarrasin et 250 g de graines d'épeautre (j'ai aussi ajouté à la fin des graines de pavot)


Après trempage de 24 h

Broyage du 1er tiers

Broyage du second tiers

Broyage du dernier tiers (comme vous le voyez mon robot est bien plein !!!)

Le psyllium que j'utilise

La poudre de psyllium

Psyllium après mélange avec l'eau

Psyllium après les 10 min

Ajout du sel, du bicarbonate et du psyllium et du reste de l'eau 

Ajout du vinaigre de cidre (2 cuillères à soupe)

Comme vous le voyez mon robot est à la limite en quantité

Ajout de graines de pavot

Le moule que j'utilise

Remplissage du moule à la cuillère (la pâte est très très collante)

Prêt à être enfourné pour les premières 40 min

Après les 40 premières minutes de cuisson

Entaille sur toute la longueur

C'est reparti pour 55 min
 (40 min dans la recette mais je n'ai pas trouvé le pain assez cuit)

 A la sortie du four

Il est beaucoup plus cuit que le premier

 Il est bien meilleur plus cuit, mais la prochaine fois je mettrais en plus de la chaleur tournante, le bas de mon four pour que le fond soit plus cuit.
Maintenant je vais couper des tranches et le congeler, car le premier a moisi et du coup il est allé à la poubelle !!!

 Le robot que j'utilise (il a plus de 20 ans mais fonctionne encore)


dimanche 14 août 2016

Gâteau frangipane aux fruits rouges

recette trouvée sur le blog de tocinodecielo (impossible de mettre le lien, le site n'a plus l'air de fonctionner) mais la recette originale vient de chez fromage ou dessert.




Verdict : Waaaooouuu nous avons adoré, nous aimons beaucoup la frangipane et là avec des fruits rouges ou des framboises c'est tout simplement divin et même plus. Je ne sais pas comment nous avons résister pour ne pas le finir !!!!

Pour 8 personnes.

Ingrédients :

  • 300 g de poudre d´amandes
  • 6 oeufs
  • 150 g de fructose
  • 250 g de framboises surgelées (je n'en avais pas, j'ai mis des fruits rouge congelés)
  • 2 cuillères à soupe d´huile d´olive
  • 1.5 cuillère à café d´extrait de vanille en poudre


Réalisation :

Mélanger soigneusement la poudre d´amandes, le fructose, les oeufs, l´huile et la vanille.
Prendre un moule à manquer en silicone, passer le sous l'eau du robinet (ne pas essuyer). Mettre une première couche de pâte. (environ les 2/3)
Intercaler les framboises ou des fruits rouges (je ne les ai pas décongelés)

Recouvrir avec le reste de pâte.

Faire cuire à four à 180 degrés durant 30 à 40 minutes. Surveiller votre gâteau car la poudre d'amande peut  brûler très rapidement. Sortir le gâteau quand en plantant la pointe d´un couteau celui-ci ressort sec.

Mettre un torchon sur le moule dès la sortie du four.

Démouler. Vous pouvez le faire la veille et le laisser à température ambiante.





Lapin au pain d'épices

J'ai trouvé cette recette originale chez Vanda, j'ai donc fait mon pain d'épice maison IG bas et je me suis mise aux fourneaux.



Verdict : Super bon, la sauce est onctueuse et s’accommode parfaitement avec le lapin et les pâtes fraîches maison. Je referais cette recette quand je recevrai du monde car je trouve que c'est un plat de fête.

Pour 4 personnes :

Ingrédients :

  • 4 cuisses de lapin (1 lapin entier dans la recette originale)
  • 1 oignon
  • 6 tranches de pain d'épice (recette là) (j'en ai mis 8 hooouuu la gourmande !!!)
  • 500 ml d'eau bouillante
  • sel et poivre
  • 2 càs d'huile d'olive



Réalisation :

Faire votre pain d'épice la veille au minimum.

Mettre 1 à 2 càs d'huile d'olive dans une sauteuse, et faire chauffer.

Faire revenir les morceaux de lapin pendant environ 10 min.
Les retirer et les réserver.

Faire dorer l'oignon coupé très finement pendant 4 min en remuant .. Au bout de ce temps, remettre les morceaux de lapin.

Ajouter ensuite les tranches de pain d'épices émiettées.
Saler, poivrer.
Ajouter l'eau et laisser mijoter à couvert pendant 40 min.

Retirer ensuite le couvercle et poursuivre la cuisson encore 20 min .

Vérifier que la sauce soit  suffisamment épaisse et déguster aussitôt. (moi c'était prêt trop tôt, j'ai donc versé le tout dans un plat et mis au four th 100 pour maintenir au chaud le temps de passer à table)




samedi 6 août 2016

Pain brioche aux pommes râpées

J'ai trouvé cette recette par hasard en surfant sur le net. Le blog de galilou cuisine regorge de recettes originales, malheureusement il a l'air en stand-by depuis 2014. J'ai fait de légère modification pour être IG bas.




Verdict : Wahouuuu, un vrai régal pour le petit déjeuner, j'ai accompagné ce pain brioche avec du miel d'acacia ce matin, et demain je mettrais ma confiture d'abricots maison. Par contre je mettrais un peu moins de canelle (le goût ressort trop) et je mettrais 1 pomme de plus.

Ingrédients :

  • 300 gr de pommes râpées (j'ai mis 2 pommes la prochaine fois j'en mettrais 3)
  • 10 cl de lait
  • 40 gr de beurre (je pense qu'on peut le remplacer par de la compote ou de la purée d'amande)
  • 20 gr de levure de boulanger fraîche (vous pouvez remplacer par deux sachets de levure déshydraté, la farine complète a du mal à monter)
  • 400 gr de farine complète T150
  • 1 cuillère à soupe de fructose (ou autre sucre IG bas)
  • 1 cuillère à café de fructose (pour la levure)
  • 1/2 cc de cannelle (vous pouvez en mettre plus ou moins selon vos goûts)
  • 1 cc  de sel fin
  • du lait pour la dorure



Réalisation :

Diluez la levure dans le lait tiède (maximum 40°) avec une cuillère à café de fructose, laissez agir une quinzaine de minutes. Le mélange doit mousser. (prévoir un contenant assez grand sinon cela risque de déborder !!!)

Mélangez le sel à la farine, ajoutez les pommes râpées, la cuillère à soupe de fructose, la cannelle et le mélange lait-levure. Pétrissez quelques minutes. Ajoutez le beurre pommade, et pétrissez de nouveau quelques minutes. La pâte est très collante, c 'est normal. N'ajoutez pas de farine.

Couvrez la pâte d'un linge humide, et laissez reposer 1 h dans un endroit tiède. (je l'ai mise dans mon four préchauffé à 40° puis je l'ai éteint)  Elle doit doubler de volume.

Dégazez la pâte, et versez-la dans un moule beurré et fariné (j'ai utilisé un moule à cake, mais tout autre moule peut convenir).  Remplissez-le à maximum  mi-hauteur, la pâte doit encore lever.

Laissez reposer la pâte 45 minutes environ, elle doit lever afin de remplir le moule.

Préchauffez le four à 200° et placez-y un récipent rempli d'eau chaude afin de créer de la vapeur dans le four.

Lorsque la pâte a bien levé, badigeonnez le pain avec un peu de lait. Enfournez 35 à 40 minutes. 
Laissez refroidir  avant de déguster.