lundi 26 décembre 2016

Filet mignon de porc séché aux herbes

J'ai trouvé cette recette chez fashion cooking, Anne Sophie a gagné il y a quelques années l'émission "le meilleur pâtissier", elle fait des gâteaux de oufffff.



Verdict : Très très bon, je couperais des tranches plus fine dans la partie restante. C'est très moelleux et bien goûteux, j'avais fait du magret de canard séché avec une méthode similaire et c'était aussi très bon.


Temps : 20 heures + 3 semaines

Ingrédients :

  • 1 filet mignon de porc
  • 1 kg de gros sel (de Guérande si vous avez)
  • 2-3 cuillères à soupe de sucre en poudre (remplacer par 1 à 2 cuillères à soupe de fructose)
  • 3-4 cuillères à soupe d’herbes de Provence
  • 1 cuillère à café d’un mélange de baies (poivre noir, baies roses, poivre vert), fraîchement moulu


Réalisation :

Coupez les extrémités du filet mignon pour obtenir un filet mignon de même diamètre de bout en bout. Cela permettra à votre viande de sécher uniformément.

Saupoudrez le sucre sur la viande. Versez la moitié du sel dans un moule à cake préalablement chemisé avec du papier alu (pour protéger votre moule) ou comme moi dans une terrine, posez votre filet mignon et recouvrez-le complètement de sel. Recouvrez d’un torchon propre. Mettez la viande au réfrigérateur pendant 15 h à 18 h.

Passé ce temps, retirez tout le sel du filet mignon, rincez-le sous l’eau froide et séchez-le avec du papier absorbant.

Mélangez les herbes et le poivre. Saupoudrez la moitié de ce mélange sur un torchon propre puis posez la viande dessus. Versez la seconde moitié du mélange en faisant en sorte de bien de le répartir sur toute la viande. Repliez les extrémités du torchons puis roulez le filet mignon.
(j'ai remis l'ensemble dans ma terrine)

Placez au réfrigérateur pendant 2 à 3 semaines avant de déguster.

J'ai commencé cette recette le 3 décembre et nous l'avons goûté le 26.





dimanche 25 décembre 2016

Ma bûche au lemon curd

Pour cette recette j'ai pioché sur différentes recettes.



Verdict : Très très bon, mon lemon curd un vrai régal. Les meringues en sapin de Noël ont eu du succès.


Ingrédients :

- Génoise :

  • 4 oeufs
  • 125 g de fructose
  • 125 g de farine d'orge mondé
  • 1 pincée de sel
  • 1/2 cuillère à café de levure chimique


- Lemon curd

  • 6 oeufs
  • 3 citrons jaune (jus + zeste)
  • 1 citron vert (jus + zeste)
  • 2 càs de crème d'orge
  • 125 g de fructose


- Meringue italienne (d'après la recette de chef simon)

  • 5 blancs d'oeufs
  • 120 g de fructose
  • un jus de citron
  • 15 cl d'eau.



Réalisation :

- Génoise : (à faire la veille)

Préchauffer votre four à 220° (th 6)

Monter les 4 blancs d'oeufs auquel vous avez ajouter une pincée de sel en neige ferme.

Faire blanchir les jaunes d'oeufs avec le fructose. au batteur électrique

A part mélanger la farine, la levure et une pincée de sel, tamiser l'ensemble et l'incorporer dans la première préparation. Ajouter les blancs en neige et mélanger délicatement.

Versez la pâte dans une plaque à pâtisserie sur laquelle vous avez mis du papier sulfurisé. Mettre au four pour 7 à 10 min (suivant votre four), vérifier la cuisson en piquant la génoise avec un couteau.

Pendant la cuisson, humidifier un torchon, le poser à plat sur votre table de travail et le saupoudrer de fructose. Dès que la génoise est cuite la démouler sur le torchon humide, retirer le papier sulfurisé et rouler la génoise sur elle même avec le torchon. Laisser reposer ainsi pendant une dizaine de minutes.

- Lemon curd : (à faire la veille)

Mettre tout les ingrédients dans une casserole et bien mélanger.

Mettre la casserole sur le feu, et mélanger jusqu'à épaississement de l'ensemble.

Transvaser dans un bocal, laisser refroidir avant de fermer et de mettre au réfrigérateur.


- Meringue italienne : (a faire le matin)

Mettre le fructose et le jus de citron dans une casserole et verser  l'eau.

Cuire le sirop jusqu'à 117°C. (se servir d'un thermomètre)

Clarifier les oeufs et verser les blanc dans la cuve du batteur. (il faut que le contenant suporte la chaleur)

Commencer par battre les blancs avec un filet de citron et un peu de sel.

Verser le sirop cuit en filet sur les blancs déjà mousseux à vitesse moyenne. Très vite la mousse prend corps et on augmente la vitesse jusqu'au maximum pour "serrer" les blancs.

Contrôler le refroidissement par contact de la cuve avec la main. Généralement on bat jusqu'à tiédissement.

On remarque la bonne tenue de la meringue au "bec" qu'elle forme au fouet et aussi par sa brillance.

Comme j'avais beaucoup trop de meringue, j'ai fait des petits sapins de Noël pour décorer ma bûche.

- Montage de la bûche :

Dérouler délicatement votre génoise, étaler le lemon curd. Rouler le tout, déposer sur le plat de service et mettre au réfrigérateur jusqu'au lendemain.

Le lendemain matin préparer votre meringue italienne, et déposer la sur votre bûche à l'aide d'une poche à douille (ou d'une spatule)

Faites caraméliser la meringue à l'aide d'un chalumeau  ou la mettre au four sous le grill 2 ou 3 min.

Remettre au frais jusqu'au moment de servir.




Pour mes petits sapins de Noël, j'ai ajouter quelques gouttes de colorant jaune et bleu à ma meringue italienne et j'ai remélanger à l'aide du fouet, j'ai déposé 3 petits tas de meringue sur une plaque recouverte de papier sulfurisé à l'aide d'une poche à douille, j'ai décorer avec des petites boules sucrées et j'ai déposer une étoile de sucre en haut du "sapin", puis au four pendant 2 h à 100° (à la sortie du four les meringues étaient un peu molle, elles se sont durcies après, mais sont restées un peu collantes)


Avant cuisson


Une fois la déco mise


A la sortie du four.





Pavés d'autruche marinés et sauce au miel épicé

Il y a un élevage d'autruches à côté de chez moi, et ça faisait longtemps que goutter cette viande me tentait, alors un samedi je suis allée sur le marché des producteurs et j'ai acheté 4 pavés d'autruche ainsi que du pâté de foie d'autruche. Après il me fallait trouver une recette sympa pour Noël, et j'ai trouvée celle-ci chez ma cuisine bleu combava.




Verdict : hou lala que cette viande est bonne, tendre, goutteuse, (mais j'ai eu une surprise hier en ouvrant les paquets sous vide, les morceaux sont immenses, j'ai tout fait mariner mais à 4 nous n'avons manger que 2 pavés. Le reste sera mangé demain.), et cette marinade qui va après servir de sauce un vrai régal.

Pour 4 personnes

Ingrédients :

  • 2 pavés d'autruches (ou 4 pour des gourmands !!!)

pour la marinade : (à doubler si 4 pavés)

  • 50 gr de miel d'acacia , environ 5 c à soupe
  • 1 c à café pleine de cannelle
  • 1 c à soupe de baies roses entières
  • 10 gr de gingembre frais râpé
  • 3 branches de thym frais
  • 2 c à soupe d'huile
  • 2 feuilles de quatre épices (facultatif)
  • sel, poivre


  • 15 cl de crème liquide entière
  • 1 c à café d'huile d'olive



Réalisation :


Idéalement la veille, confectionnez la marinade en mélangeant tous les ingrédients. Enduisez les pavés de viande, filmez et placez au frais.

Au moment du repas, débarrassez la viande de sa marinade que vous réservez pour la sauce.

Dans une poêle à revêtement anti-adhésif, faites chauffer 1 c à café d'huile d'olive et faites saisir la viande 2 à 3 minutes de chaque côté en fonction de la cuisson désirée.

Débarrassez la viande et placez-la dans du papier aluminium pour la maintenir au chaud.

Déglacez votre poêle avec la crème fraîche en grattant les sucs avec une cuillère en bois. Ajoutez le reste de la marinade, laissez réduire et épaissir.

Rectifiez l'assaisonnement et servez immédiatement votre viande tranchée sur une assiette chaude accompagnée de sa sauce.


Les 2 pavés restants



La sauce

vendredi 23 décembre 2016

Cookies sans gluten, sans protéines de lait et sans amandes.

Une recette de Gilda qui me faisait de l'oeil depuis quelque temps, mais je n'avais pas de purée de noisettes. Enfin ce matin je suis allée à ma Bio Coop en acheter et je me suis mise en cuisine.




Verdict : Excellentissime, des cookies à la fois croquant et moelleux, super facile à faire et super facile aussi à manger !!! Bien sur même si vous n'avez aucune allergie vous pouvez en manger  =))


Ingrédients (pour environ 16 gros cookies)

  • 100 g de poudre de coco (il fallait la broyer avant de s'en servir, oups je ne l'ai pas fait)
  • 45 g de farine de coco
  • 1 càc de bicarbonate de soude ou de levure chimique
  • une pincée de sel
  • 80 g d'huile de coco (la faire légèrement fondre avant)
  • 100 g de sucre de coco
  • 80 g de purée de noisettes
  • Extrait de vanille
  • 1 oeuf
  • Des pépites de chocolat noir (si vous en trouvez avec du chocolat à 70 % c'est mieux) autrement vous pouvez couper en petits morceaux un bon chocolat noir à 70% de cacao.


Réalisation :

Préchauffer le four à 180 °
Mélanger dans un saladier la poudre de coco, la farine de coco et le bicarbonate de soude avec le sel.

Dans un autre saladier mélanger l'huile avec le sucre.

Ajouter la purée de noisettes, l'extrait de vanille ou l'arôme vanille, l’œuf. Bien mélanger.

Verser le second mélange dans le premier saladier, et ajouter les pépites de chocolat.


Déposer sur la plaque recouverte soit de papier sulfurisé soit d'une feuille de silicone, les boules que vous aurez formées et les aplatir.

J'ai roulé le mélange entre mes mains.


Rajouter quelques pépites de chocolat sur le dessus en les enfonçant légèrement. (je n'en ai pas mis à ma deuxième fournée car je n'en avais plus !!!)

Mettre au four pour environ 20 min. Ils vont encore un peu s'aplatir. (ne pas trop les serrer)


Faire refroidir sur une grille. Quand vous les mettez, ils seront encore mous. Ils durcissent en refroidissant !!!



jeudi 22 décembre 2016

Sauce caramel au beurre salé

Recette trouvée chez la cuisine de Bernard (super site de recettes qu'il faut adapter pour être IG bas !!!)


La prochaine fois je le ferais un peu plus foncé.


Verdict : Wahouuu c'est vraiment divin, (ma soeur qui est passée hier soir en coup de vent est repartie avec la recette). C'est tellement bon qu'il faut se faire violence pour ne pas finir le pot !!!!


Ingrédients :

90 g de fructose
110 g de beurre salé
20 cl de crème entière épaisse à 40% (si possible pas de crème liquide épaisse, mais de la bonne crème épaisse)
4 pincées de fleur de sel

Réalisation :

Commencer par mettre le beurre, la fleur de sel et le fructose dans une casserole à fond épais. Ajouter un trait d'eau, juste de quoi imbiber un petit peu le sucre. (Je n'en ai pas mis et c'était parfait)

Faire fondre sur feu modéré à fort en mélangeant avec une cuillère en bois.

Le mélange va mousser et commencer à se colorer. Il faut alterner et modifier le feu en fonction du résultat que l'on observe dans la casserole.

Le caramel va se faire. Il faut bien mélanger pour éviter que le fond brûle.

En dehors du feu, quand le caramel a une belle couleur brune, ajouter la crème épaisse à 40%.
Faire attention aux projections éventuelles. Il faut d'abord ajouter un peu de crème, puis mélanger et ensuite mettre le reste. Bien mélanger.

Remettre sur le feu pour remettre à ébullition et refondre les éventuels petits morceaux de sucre qui restent ou du caramel en bloc.

Verser le caramel très chaud dans un pot à confiture bien propre. Laisser refroidir et conserver ensuite au frais. Ce caramel a une consistance parfaite car il se tartine facilement quand il est frais et fond parfaitement quand il est réchauffé.


jeudi 15 décembre 2016

Lasagne de courgettes à la mozzarela

Petite recette trouvée chez une plume dans la cuisine




Verdict : très bon, ma fille c'est régalée avec la mozza !!!

Ingrédients pour 4 personnes :

  • 2 cuillères à soupe d’huile d’olive
  • 1 petit oignon
  • 1 gousse d’ail
  • 3 grosses tomates (j'ai mis une boite de tomate)
  • 2 cuillères à soupe de concentré de tomates
  • 2 cuillère à soupe de basilique frais (j'ai mis du surgelé)
  • 1 cuillère à café d’origan séché
  • 1/2 cuillère à soupe de vinaigre balsamique
  • 1/2 cuillère à soupe de vinaigre de vin rouge
  • 1/2 cuillère à café de poivre noir
  • 1/2 cuillère à café de flocons de piment (j'ai mis du piment de cayenne fort)
  • 1 cuillère à café de sel
  • 2 grandes courgettes (courgettes congelées pour moi)
  • 250 g de mozzarella


Réalisation :

Laver les tomates et les couper en petits cubes. (pas fait puisque j'ai mis une boite de tomates déjà coupées en cube)

Faire chauffer de l’huile sur feu moyen, et faire revenir environ 3 minutes l’oignon finement haché et l’ail écrasé sans laisser brûler. Ajouter ensuite les tomates, le concentré de tomate, le basilic frais haché, l’origan, les deux vinaigres, le poivre, le piment de cayenne et le sel. Mélanger et laisser mijoter à feu doux 20 minutes.

Chauffer le four à 180°C. Laver les courgettes et les couper en rondelles pas trop épaisses. Les blanchir* 2 min, puis laisser égoutter et refroidir un moment dans une passoire.

Lorsque les courgettes sont refroidies, les presser légèrement avec la main ou le dos d’une écumoire pour en retirer un maximum d’eau. 

Disposer une première couche de courgettes dans un plat allant au four. Recouvrir avec la moitié de la sauce tomate, puis de fines tranches de mozzarella. Recommencer l’opération, courgettes, sauce tomate, et sur le dessus mozzarella. Enfourner 20-25 minutes dans le four chaud.

J'ai servi les lasagnes avec un blanc de pintade que j'ai fait cuire au four en même temps dans un autre plat.



 *Blanchir : mettre les légumes quelques minutes dans une casserole d’eau bouillante.


Biscuits aux jaunes d'oeufs

J'ai fait il y a quelques jours de la semoule au son d'avoine (recette de bienvenue chez spicy) et il me restait les jaunes d'oeufs, j'ai donc chercher quoi en faire, et j'ai trouvé cette recette chez yumelise

Leur couleur foncée est dû au sucre de coco


Verdict : super bon, un le midi avec une tasse de café, mais la prochaine fois je les ferais moins gros et moins épais.

Ingrédients pour une dizaine de biscuits :

  • 100 grammes de farine d'orge mondé
  • 30 grammes de sucre de coco
  • 2 jaunes d’oeufs
  • 50 grammes de beurre demi-sel ou de beurre salé
  • 1 cuillère à café rase de levure chimique (5 grammes)


Réalisation :

Préchauffer le four à 180°c.

Faire fondre le beurre au micro-ondes (30 secondes) et le laisser refroidir le temps de préparer la suite de la recette.

Dans un saladier, mélanger la farine d'orge mondé, le sucre de coco et la levure avec une cuillère en bois.Y ajouter les jaunes d’oeufs et mélanger.

On obtient une texture sableuse. Enfin ajouter le beurre fondu refroidi. Mélanger. On obtient un genre de "pâte à crumble".

Tapisser une plaque de pâtisserie de papier sulfurisé. Prélever de la pâte et la rouler entre les mains afin d'obtenir une belle boule lisse de la taille d'une noix. Répéter l'opération jusqu'à épuisement de la pâte.

Enfourner 15 minutes. (moi un peu plus car ils étaient plus gros qu'une noix)

Sortir les biscuits du four et attendre 5 minutes avant de les ôter du papier sulfurisé pour les poser sur une volette et les laisser totalement refroidir.

Puis les conserver dans une boîte en métal.



dimanche 4 décembre 2016

Lotte épicée aux pois chiches

Recette trouvée chez voyage culinaire



Verdict : Très très bon. Hier soir j'ai oublié de faire tremper mes pois chiches, mais j'ai trouvé une astuce sur le net que je vous mets à la fin de la recette.

Pour 4/5 personnes
Ingrédients :

  • 1 càs d'huile d'olive
  • 1 oignon
  • 2 gousses d'ail
  • 2 càc de curry indien en poudre
  • 1/4 càc de curcuma
  • 1 càs de concentré de tomates
  • 1 grosse boîte de tomates pelées
  • 200 ml de crème de coco  (comme je voulais manger ce plat en PL, j'ai mis de crème liquide et j'ai saupoudré de noix de coco râpée)
  • 750 g de queue de lotte
  • 1 petite boîte de pois chiches des pois chiches secs préalablement trempés ou avec mon astuce
  • Épinards frais (pas mis car ce n'est pas la saison)
  • Sel, poivre



Réalisation :

Mettre l'huile à chauffer dans la sauteuse puis y faire revenir l'oignon émincé sur feu doux. Ajouter ensuite l'ail pressé et les épices puis faire cuire le tout 2 mn.

Passé ce temps, ajouter le concentré de tomate, la crème fraiche et la noix de coco, les tomates pelées. Porter à ébullition puis baisser le feu et laisser mijoter une dizaine de minutes.

Découper la lotte en morceaux puis l'ajouter dans la sauteuse avec les pois chiches égouttés et les épinards. Porter à nouveau à ébullition avant de baisser le feu à frémissements, couvrir pour laisser cuite encore 5/10 min (jusqu'à ce que le poisson soit cuit)

Saler, poivrer.


Si vous avez oublié de faire tremper vos pois chiches

(trouvé chez fr.wikihow)


Vous pouvez également faire un « trempage rapide ». Si vous ne disposez que de peu de temps, vous pouvez procéder à un trempage rapide en faisant bouillir les pois chiches dans une marmite contenant de l'eau.

Mettez les pois chiches dans une marmite ou dans une grande casserole et couvrez-les d'eau froide sur une hauteur de 7,5 à 10 cm.

Ajoutez du bicarbonate de soude et faites bouillir à feu vif pendant 5 minutes.

Retirez la marmite du feu, mettez le couvercle et laisser les pois chiches tremper dans l'eau chaude pendant une heure.

Faites égoutter les pois chiches et rincez-les. Récupérez les pois chiches à l'aide d'une passoire. Rincez-les à l'eau courante pendant 30 à 60 secondes alors qu'ils sont encore dans la passoire. Remuez-les doucement de façon à rincer toutes les graines.

(Pendant le trempage, la saleté et les impuretés contenues dans l'eau peuvent adhérer aux graines, c'est pourquoi il est important de les laisser s'égoutter et de bien les rincer. Les sucres dilués dans l'eau peuvent aussi rester collés aux graines et c'est une autre raison pour jeter l'eau de cuisson et bien rincer les pois chiches. Ce rinçage vous permet également d'enlever le goût laissé par le bicarbonate de soude.)

Mettez les pois chiches dans une grande casserole et couvrez-les d'eau froide. 
Si vous désirez relever le goût de vos pois chiches, ajoutez du sel dans la proportion d'un quart de cuillerée à café (1,25 ml) de sel pour 2 litres d'eau. Pendant la cuisson, les pois chiches vont s'imprégner de sel, ce qui va relever leur goût.
D'une manière générale, employez environ 1 litre d'eau pour 1 tasse (250 ml) de pois chiches trempés.

Faites mijoter les pois chiches jusqu'à ce qu'ils ramollissent. D'abord, faites-les bouillir à feu vif. Ensuite, réduisez l'intensité du feu pour atteindre une valeur moyenne ou un peu plus basse que la moyenne et laissez les pois chiches mijoter pendant une heure ou deux.
Pour les recettes qui utilisent des pois chiches fermes, comme les ragoûts et les soupes, laissez cuire pendant une heure environ. Pour les recettes qui utilisent des pois chiches plus tendres, comme la pâte de pois chiche (hummus), faites cuire pendant 1 1/2 à 2 heures.

Laissez égoutter et rincez, ensuite utilisez vos pois chiches à votre convenance. Une fois la cuisson terminée, passez les pois chiches à la passoire et rincez-les à l'eau courante pendant 30 à 60 secondes. Vous pouvez servir immédiatement ou ajouter à une recette ayant des pois chiches parmi ses ingrédients ou bien garder vos pois chiches pour les utiliser plus tard.